Ramsay Santé
Hôpital privé Est Lyonnais

TRAITEMENT DES VARICES PAR LASER ET RADIO-FREQUENCE ENDOVEINEUSES A L'HPEL

Grâce à ces deux nouvelles techniques mises en place à l’Hôpital Privé de l’Est Lyonnais, les patients peuvent être traités des varices sans subir les inconvénients d'une opération chirurgicale. En effet, le Docteur Peyrachon benjamin (https://www.doctolib.fr/angiologue/lyon/benjamin-peyrachon) et le Docteur Tra Quang (https://www.doctolib.fr/medecin-vasculaire/genas/thien-quang-tra), médecins vasculaires interventionnels de cet établissement du groupe Ramsay Santé, proposent l'ablation des varices par technique thermique endo-veineuse LASER et RADIOFREQUENCE.

TRAITEMENT DES VARICES PAR LASER ET RADIO-FREQUENCE ENDOVEINEUSES A L'HPEL

Qu'est-ce qu'une varice ?

Sous l'influence de facteurs de risques (l'excès de poids, la sédentarité, la chaleur,ou encore la grossesse et l'âge), les veines peuvent se dilater. Le systême naturel d'anti-reflux n'est plus efficace, le sang veineux stagne à certains endroits et la pression à l'intérieur des petites veines augmente,elles gonflent et des varices apparaissent.

Deux nouvelles techniques de traitement ambulatoire des varices.

Le Laser et la Radiofréquence sont des techniques alternatives à la chirurgie conventionnelle du traitement des varices. Elles sont simples, mini-invasives et leurs caractères purement ambulatoires permettent d'éviter unre rupture sociale.

Ces deux procédés consistent à introduire une fibre laser ou radiofréquence par voie percutanée, sans abord chirurgical. la fibre se transforme en chaleur sur ue certaine longueur d'onde, chauffe le sang qui va à son tour chauffer la paroi aboutissant à la fermeture de la veine puis à sa fibrose.

Les deux procédés sont réalisés en ambulatoire en salle d'endoscopie, la durée totale du traitement étant d'environ 30 - 45 minutes, le patient peut ensuite rentrer chez lui et continuer ses activités normales.

Quels avantages présentent-elles ?

  • Ces techniques sont pratiquées en ambulatoire, sous anesthésie locale uniquement supprimant le problème psychologique lié à une anesthésie générale ou loco-régionale.
  • Les critères de sélection sont larges.
  • Elles sont mini-invasives par rapport à la technique chirurgicale.
  • L'arrêt de travail est de 0 à 3 jours.
  • La reprise de la marche peut être immédiate, les activités physiques peuvent être reprises 7 jours après l'interventions.

Notre équipe de médecins vasculaires interventionnels restent à votre disposition pour vous expliquer ces actes avant toute procédure.